• [cdrama] The Rise of phoenixes

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    Résumé : Ning Yi, sixième prince du royaume Tiaseng, retourne à la cours après avoir passé huit ans en prison. Il est décidé à venger son frère, le troisième prince Nig Xiao, accusé à tort de haute trahison de nombreuses années auparavant.

    Zhi Wei est l'unique survivante du royaume Qiu mais elle l'ignore elle-même. Son chemin va croiser celui de Ning Yi, qui va très vite tomber sous son charme. Mais leur amour pourrait être mis à mal par ce lourd secret qui pèse sur leur passé.

     

     

    Mon avis : Il s'agit d'une grosse production et c'est un des rares dramas chinois à bénéficier d'une aura internationale grâce à sa diffusion sur Netflix. Rien que pour cela, il faut le soutenir!

    J'ai été ravie de suivre les péripéties de Ning Yi et Zhi Wei malgré ses défauts. Il faut dire que je suis une grande adepte des dramas historiques chinois, qui commencent même à surpasser les coréens dans mon coeur. La faute à Bu bu xing qin et Nirvana in Fire, qui ont ouvert la brêche en plaçant la barre très très haute.

    NIF est une perfection, on ne le répétera jamais assez. C'est d'ailleurs tout à fait pertinent de le citer ici, tant The Rise of phoenixes lui ressemble. En effet, il s'agit de deux dramas politiques se déroulant à la cour, avec leurs lots de conspirations et de stratégies. Et dans les deux cas, le héros cherche à venger un membre de sa famille accusé de haute trahison et mort injustement. Heureusement, les traitements sont quand même différents. Et si NIF se concentre sur ce point, TROP met en avant le personnage de Zhi Wei, qui apporte romantisme et complications politiques. Sans atteindre le niveau de NIF (c'est difficile!), je pense que ce drama vaut le détour.

    Production / réalisation : Le drama bénéficie de gros moyens, la réalisation est impeccable, très cinématographique, les costumes sont superbes, je ne vois aucune fausse note à ce niveau-là, on en a plein la vue, c'est le gros point fort du drama.

    Casting : Autre point fort, les deux lead sont très bons, et leur alchimie fonctionne à merveille. Le reste du casting n'est pas en reste, chacun covient parfaitement à son rôle.

     

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    Le scénario : C'est là qu'on peut trouver des reproches à faire, même s'il a le mérite d'être prenant.

    Le rythme est inégal, parfois c'est un peu long (même si je ne me suis jamais ennuyée), on attend avec impatience le prochain moment d'intensité. Parfois, c'est redondant, je pense notamment à la façon dont Ning Yi piège certains de ses ennemis ou aux comportements des ennemis parfois similaires  [spoiler] Je pense notamment aux princes Ning Chuan et Ning Shen qui sont piégés de façon similaire par Ning Yi et l'empereur (celui qui ne meurt jamais mouahaha!).De plus, les princes ont la fâcheuse tendance à réagir de la même manière une fois qu'ils sont pris au piège : l'hystérie, la crise de nerf, le pétage de plomb, appelons ça comme on veut.^^ Il y a également cette tendance continue que les personnages ont à se piéger les uns les autres par un poison ou une drogue. Je me dis qu'à force ça devrait être facile à deviner un piège aussi grossier![/spoiler]

    La fin elle est un peu précipitée, on aurait bien voulu s'attarder un peu plus sur les destins de certains personnages, car on ne sait pas ce qu'ils deviennent, on ne peut que l'imaginer. [spoiler]Je pense à l'empereur qui est finalement vivant. Alors quoi on a deux empereurs maintenant ? Ou l'un prend sa retraite ? Cela m'intrigue! Quant au conseiller et ami cher de Nin Yi, que va-t-il devenir ? Va-t-il vraiment mourir ? On espère que non bien sûr mais on n'a pas d'indice... Et le prince Ning Yan, qui a commis tant de méfaits, on aurait bien aimé assister à son sort funeste, il l'aurait bien mérité. Oui je sais je peux être très cruelle quand je m'y mets!^^[/spoiler]

    Et je ne peux pas évoquer la fin sans parler des dernières minutes qui ont dérouté tant de monde, ni sans citer le dernier reproche que l'on peut faire au drama : son traitement des personnages féminins sur un point précis, que je ne peux malheureusement pas expliquer sans spoiler [spoiler]Les femmes fortes finissent toutes par mourir, même Zhi Wei, donc, ce qui est vraiment dommage et décevant. Si au moins elle avait pu être épargnée, on aurait plus facilement pardonné au dramas pour les autres. D'autant plus qu'on ne comprend pas bien les raisons de son geste. Mon avis est qu'ils voulaient absolument terminer sur une note triste, comme s'il y avait une loi tacite pour les dramas historiques : pas de fin heureuse! [/spoiler]

    Malgré celà, même si le scénario a ses imperfections, il reste excitant à suivre, appuyé par les atouts précédemment cités, et c'est finalement ce que je souhaite retenir. Je pense que cela va dépendre des gens, mais pour moi le positif l'emporte sur le négatif, j'ai passé un bon moment, et c'est tout ce que je demandais.

    Je vais maintenant développer mon avis sur les personnages qui ont grandement contribué à mon appréciation du drama.

     

    Ning Yi / prince de Chu

     

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    Ning Yi est intelligent, mais peut aussi être très emporté, impulsif et émotif. Il a tendance à bien cacher son jeu, mais il a un coeur sombre, car il a beaucoup souffert, et perdu des êtres chers. Ce qui peut le rendre très dur par moments.

    Il est très bien campé par Chen Kun, qui met bien en avant ces différentes facettes de sa personnalité. Il faut voir quand il se met en colère, il a tendance à sortir de ses gonds et à changer de voix. Par ailleurs, sa beauté est un grand atout je l'avoue pour moi, bien mise en valeur par le fait que les hommes qui l'entourent (en particulier ses frères) sont assez quelquonques physiquement^^. Et je sais que je ne suis pas la seule à avoir particulièrement fangirlé sur lui toutes les scènes où il détache ses beaux et longs cheveux soyeux. C'est d'ailleurs pour cela que je prends un malin plaisir à ne poster que des photos de lui ainsi, alors que la majorité du temps, ses cheveux sont attachés (comme sur l'affiche). Laissez-moi savourer les petits plaisirs d'une fangirl. Ces scènes ne sont pas assez nombreuses à mon goût, alors je compense comme je peux hein!

    C'est en tout cas un lead que j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre, tout à tour espiègle, rusé, stratège, vengeur, torturé, amoureux, loyal... Il est assez complexe finalement, et c'est ce qui me plaît.

     

    Zhi Wei

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    C'est un personnage intéressant, car elle évolue beaucoup au fil du drama, et Ni Ni a su subtilement jouer cette transformation. Au départ, on la découvre assez insouciante (elle n'a que 17 ans). Et bien sûr, les événements vont la transformer. J'ai aimé que ce changement ne soit pas soudain, mais naturel.

    Le couple que forment les deux héros est intense. Et s'il y a peu de scènes vraiment romantiques entre eux, leurs regards et leur alchimie font tout le reste. C'est vraiment eux deux qui forment le fil conducteur du drama, ce qui est un gros point positif tant on aime les voir ensemble. Rusés et malins tous les deux, ils se complètent bien. Comme il est plus âgé qu'elle, il prend beaucoup de plaisir à la taquiner, du moins dans un premier temps, leurs scènes sont souvent amusantes. Puis, leur relation va gagner en intensité au fil du temps.

     

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    Ils sont entourés par toute une galerie de personnages, ils sont nombreux, comme c'est souvent le cas dans les dramas historiques. Je n'en citerai que quelques uns.

     

    Le conseiller Xin Ziyan

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    C'est un excellent stratége, il est aussi beau parleur et sait amadouer les gens. Il utilisera souvent son talent auprès de l'empereur. Il est très attaché à Ning Yi et à l'idée de le servir. Leur relation est belle et touchante, ils s'épauleront souvent l'un l'autre, malgré les divergences qu'ils peuvent parfois avoir. Une jolie bromance comme on les aime.

     

    Gu Nan Yi

    [cdrama] The Rise of phoenixes

     

    C'est le garde du corps de Zhi Wei. On retrouve souvent ce genre de personnages dans les dramas historiques. Entièrement dévoués au héros ou à l'héroîne, ils sont prêt à tout pour lui/elle. Ils sont très mystérieux (on ne sait quasiment rien de leur origine), peu loquaces et très habiles dans les combats. Au début, Nan Yi parle peu, mais il devient plus confiant au fil du temps, et s'implique beaucoup pour protéger sans cesse Zhi Wei.

     

    En conclusion, The Rise of phoenixes est un drama que j'ai beaucoup aimé suivre jusqu'à la fin malgré des dernières minutes déroutantes. Voilà encore un drama qui montre que les productions chinoises sont de qualité dans le genre historique. J'espère qu'il ouvrira la voie à d'autres cdramas diffusés à l'international dans les années à venir.

    Je termine sur une citation qui résume bien l'esprit du drama je trouve : "Les ennemis sont partout, seuls les visages changent". Quelles que soient nos espoirs de rendre le monde meilleur, ils seront toujours là pour nous nuire.


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Novembre 2019 à 21:46

    Mon prochain drama !!! (on y croit xD)

    Merci pour cette jolie petite présentation de Rise of the Phoenixes.

    Je voulais le voir depuis la sortie des images promos (l'effet cheveux long #YehuaOnTOubliePas) donc je suis contente qu'il y ait de bons échos à son sujet.

    Bon retour !

      • Mardi 5 Novembre 2019 à 23:18

        Très contente que tu te remettes aux dramas avec celui-ci, c'est un bon tremplin je pense!

        Et oui les qualités capillaires de ce drama sont plutôt réjouissantes, réminiscence Ye Hua à fond!^^

    2
    Booksandramas
    Mercredi 6 Novembre 2019 à 16:13
    Moi j'ai abandonné à l'episode 2 ou 3, je ne comprenais absolument rien... Du cou0 jme sens debile en lisant ton article haha on dirait que je suis passee a côté de qlq chose de cool ^^
      • Jodie7
        Mercredi 6 Novembre 2019 à 17:02
        Je comprends ça! Le tout début n'est pas évident c'est vrai. Lors de l'intro j'étais là : quoi quoi quoi?
        J'étais dans la même situation que toi.

        Mais as-tu vu Nirvana in fire ? C'est pareil, le début est très complexe et puis on finit par accrocher quand même au bout de quelques épisodes. Je me dis que ça doit être in truc des Chinois les débuts compliqués lol!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :