• Alphabet des films asiatiques

    Bonjour à tous,

    Au moment de concevoir mon alphabet des dramas, j'ai beaucoup échangé avec Aigo Ajumma.

    Elle a proposé de reprendre le même principe et de faire une liste alphabétique pour les films asiatiques.

    J'ai été enthousiasmée par son idée que je trouve super. C'est une opportunité de vous partager mes coups de coeur côté cinéma.
    Même si chacune a fait sa liste de son côté, on en a beaucoup parlé, et donc c'est devenu un peu comme une collaboration. En tout cas, nous avons eu l'idée de sortir nos listes respectives au même moment.

    Pour voir sa liste à elle, il vous suffit de cliquer ici.

    Vous connaissez donc le principe : 1 lettre = 1 coup de coeur.
    Et, cette fois-ci encore, lorsque je ne trouvais pas de coup de coeur correspondant à une lettre, j'en ai profité pour mettre un joker.
    Je dois avouer que cette méthode est bien pratique pour y caser (presque) tout ce que je voulais.
    Cette liste alterne entre des classiques incontournables (que beaucoup connaîtront déjà) et des films plus méconnus. Il y en a certains que je considère comme des chefs-d'oeuvre, d'autres que j'aime tout simplement faire découvrir aux autres.
    Vous vous apercevrez vite que j'ai des acteurs "chouchous" qui reviennent plusieurs fois.
    Dernière petite précision, pour une meilleure cohérence d'ensemble, j'ai préféré garder les titres anglais et originaux.

    C'est donc parti pour mon alphabet des films asiatiques. Bonne lecture!


    A

    Alphabet des films asiatiques


    A hard day (Corée, 2014)

    Ce film commence par un accident sur la route, et pire qu'un délit de fuite, Geon Soo choisit de cacher le corps... Mais quelqu'un est au courant de son crime et va vouloir le faire chanter...
    J'ai aimé ce film parce qu'on va de surprises en surprises, il y a des scènes d'anthologie qui m'ont fait halluciner, et en plus c'est porté par un excellent cast : Lee Sun Kyun et Jo Jin Woong (pour ceux qui ont vu "Signal" notamment).
    C'est prenant, c'est stressant, bref, j'en redemande!

     


    B

    Alphabet des films asiatiques


    Barberousse (Japon, 1965)

    J'ai eu ma période "films d'Akira Kurosawa" il y a maintenant un bout de temps, et c'est un de ceux dont j'ai les plus beaux souvenirs.
    Ce film, je l'ai vu il y a très longtemps, et il faudrait vraiment que je le revoie. Il m'avait émue à l'époque.
    Je l'ai dans ma DVDthèque donc pas d'excuse!
    On suit l'arrivée d'une jeune médecin ambitieux affecté dans un quartier pauvre de Tokyo, dont la clinique est dirigée par le Dr "Barberousse" (surnommé ainsi en raison de la couleur de sa barbe). Le rôle de Barberousse est joué par le grand Toshiro Mifune, l'acteur fétiche de Kurosawa, dont ce film est leur toute dernière collaboration.
    Au début, il est évidemment très mécontent de son sort, mais petit à petit il s'attache à tout ce petit monde.
    C'est un film que j'ai trouvé très touchant et très humain, il m'a beaucoup émue.
    Il est assez long et pourtant je n'ai pas vu le temps passer.

     

     

    C

    Alphabet des films asiatiques


    Chungking express (Hong Kong, 1994)

    C'est mon film préféré de Wong Kar-Wai et son seul film plus léger (les autres sont à tonalité plus mélancolique voire triste).
    On suit deux policiers, qui chacun aura une romance différente. Une des deux histoires prend plus d'importance, celle de Tony Leung Chiu-Wai et Faye Wong.
    Il fait partie de ces films que j'adore voir et revoir, ce couple est absolument merveilleux, on se laisse porter par eux au son du "California Dreamin" des Mamas and papas, qui revient de façon incessante, ainsi que par la reprise "Dreams" des Cranberries par Faye Wong.
    Un peu à la manière d'un Terrence Malick, Wong Kar-Wai a cette façon si unique de filmer qui nous transporte.
    J'aime les belles émotions que j'éprouvre lorsque je regarde ce film, il me réchauffe le coeur.
    C'est le premier film de ma liste avec Tony Leung Chiu-Wai, acteur que j'admire et qui reviendra à plusieurs reprises.

     


    D

    Alphabet des films asiatiques


    Dil se (Inde, 1998)

    Ce film a été un de mes premiers Bollywood et il reste très important pour moi pour plusieurs raisons :
    La star Shahrukh Khan joue dans un rôle à contre emploi par rapport à ce qu'il a pu faire par ailleurs.
    La découverte d'un grand cinéaste, Mani Ratman, méconnu, parce que ses films sont en majorité de Kollywood (les films tamils), un type de cinéma qui s'exporte peu. Ce cinéaste aborde des sujets de société, c'est en cela qu'il est intéressant.
    J'ai découvert que Bollywood, ce n'est pas toujours que du strass et des paillettes, et que oui on peut voir des films indiens réalistes, appréciables par les cinéphiles.
    Les chansons sont excellentes, qu'est-ce que j'ai pu les écouter en boucle (elles sont du célèbre compositeur A. R. Rahman)
    J'ai dû regarder Chaiyya chaiyya un millier de fois (ils ont vraiment dansé sur un train en marche!).


    E

    Alphabet des films asiatiques

    Joker

    Shaolin Soccer (Chine, 2001)

    Ahlàlà ce film! Je peux le revoir et le revoir encore indéfiniment, je ne m'en lasse pas.
    Je pense bien que ce n'est pas forcément pour tout le monde, mais alors moi j'adhère totalement aux délires, et j'aime énormément Stephen Chow a l'écran.
    Le spitch, c'est quoi ? Des moines Shaolin qui se décident à jouer au football! Eh oui, il faut le voir pour le croire je pense.

     


    F

    Alphabet des films asiatiques


    Farewell my concubine (titre français : Adieu ma concubine) (Chine, 1993)

    C'est un magnifique drame qui m'a bouleversée, avec un excellent casting, Leslie Cheung en tête qui nous livre une performance ô combien mémorable.
    J'ai aimé découvrir l'univers de l'opéra chinois et la vie d'époque.
    Nous suivons deux chanteurs d'opéra très amis, mais l'un des deux éprouve des sentiments plus forts...
    Le film est un peu long, mais comme pour Barberousse, j'ai été tellement transportée que je n'ai pas vu le temps passer. Et je peux vous assurer qu'on en ressort pas indemne.

     

     

    G

    Alphabet des films asiatiques


    Going by the book (Corée, 2007)

    Voilà un exemple de film que j'aime faire découvrir, qui n'est pas un "grand" film mais qui se partage avec beaucoup de plaisir.
    Le concept est très original et les acteurs sont à fond, c'est très drôle : l'action se passe dans une petite ville où il ne se passe pas grand chose.
    Alors ils vont décider d'organiser un immense jeu de rôle : une simulation d'une attaque de banque!
    Les rôles sont attribués au hasard, et celui du braqueur est attribué à celui qui suit toujours les règles à la lettre (d'où le titre).
    Il prend donc sa nouvelle attribution très très au sérieux, ça prend des proportions pas possibles et rien ne se passe comme prévu.
    J'aime énormément l'acteur principal, Jung Jae Young, qui a d'ailleurs d'autres films dans cette liste.

    A noter que, lors de mes recherches, j'ai découvert que c'est le remake d'un film japonais qui semble introuvable nullepart...

     

     

    H

    Alphabet des films asiatiques


    Hard boiled (titre français : A toute épreuve) (Hong Kong, 1992)

    Il s'agit d'un de mes plus grands souvenirs de cinéma en matière de films d'action. John Woo signe une oeuvre d'une grande virtuosité et portée par deux poids lourds du cinéma hong-kongais : Chow Yun-Fat et Tony Leung Chiu-Wai. Je me souviens être devenue fan de Tony Leung avec ce film, sa performance m'a époustouflée.
    L'histoire peut paraître classique (un policier se bat contre des gangs) mais le traitement ne l'est pas. Nous avons droit à des scènes d'anthologie, notamment toute une partie dans un hôpital.
    Ce film est un incontournable et c'est mérité.

    A noter que j'aime énormément cette affiche, qui est à la fois forte et intriguante pour quiquonque n'a pas vu le film.

     

     

    I

    Alphabet des films asiatiques


    Infernal affairs (Hong Kong, 2002)

    C'est l'un des films asiatiques les plus connus aujourd'hui (en grande partie grâce au remake de Scorsese, "Les Infiltrés").
    Rarement un film ne m'aura autant stressée (avec peut-être le film français "Le Salaire de la peur" dans un tout autre registre).
    J'aime les histoires d'infiltrations, je les trouve très cinématographique, et très prenantes quand on rentre dans la psychologie des personnages.
    C'est une référence du genre portée par un duo d'acteurs au sommet (Andy Lau et Tony Leung Chiu-Wai).
    J'ai eu plus de mal avec Infernal affairs 2 (le prequel), mais j'ai bien aimé le 3 (la suite).

     

     

    J

    Alphabet des films asiatiques


    JSA (Corée, 2000)

    Ce film de Park Chan Wook traite des tensions très fortes entre les deux Corée. Une fusillade a eu lieu au niveau de la Joint Security Area (JSA), la zone neutre qui sépare la Corée du Sud et la Corée du Nord.
    Une enquête est ouverte pour comprendre ce qui s'est passé, et très vite la tâche s'avère très complexe.
    Le film alterne entre des scènes liées à l'enquête et des flashbacks qui nous reconstituent petit à petit les événements.
    C'est un film très fort et très intense sur un sujet toujours aussi brûlant 20 ans après.
    La plupart des acteurs sont devenus des stars après ce film : Song Kang Ho, Lee Young Ae, Lee Byung Hun et Shin Ha Kyun, que je citerai encore.

     

     

    K

    Alphabet des films asiatiques


    Kuch kuch hota hai (Inde, 1998)

    Il est sorti la même année que "Dil Se", quelle coïncidence!

    Alors là je pars sur ma nostalgie de ma grande période Bollywood, quand je revoyais certains films à longueur de temps! Je suis incapable de dire combien de fois j'ai revu ce film, mais vraiment beaucoup.
    Attention ce film n'est pas pour tout le monde : c'est kitsch, c'est cliché, ça pète de couleurs fluo de partout et on a de grands moments de larmes. Au final c'est une histoire d'amour toute simple qui s'étale sur 3 heures.
    Oui mais moi, ado, j'ai été enchantée! Mine de rien c'est un classique de Bollywood porté par le couple de stars Shahrukh Khan et Kajol, à l'alchimie magique et jamais égalée.
    Les passages chantés et dansés sont absolument fabuleux.
    Eh oui j'assume encore : j'adore!

     


    L

    Alphabet des films asiatiques

    Joker

    Office (Hong Kong, 2015)

    Ce film est une comédie musicale hong-kongaise, réalisée par Johnnie To, avec entre autres Chow Yun-Fat et Tang Wei, et qui traite du monde de la finance, cela ne peut que valoir le détour.
    J'imagine que ce n'est pas pour tout le monde, certains seront un peu destabilisés par l'aspect expérimental du film, notamment dans sa mise en scène.
    Personnellement j'ai beaucoup aimé, j'ai eu la chance de le voir en 3D au cinéma, ce qui a certainement contribué à mon plaisir de découvrir une oeuvre unique.
    J'ai trouvé le cast excellent, on suit beaucoup de personnages très différents, des petits jeunes stagiaires qui arrivent dans l'entreprise à la grande dirigeante.
    Ils sont tous plus ou moins obsédés par la réussite et par l'argent, et les tensions montent...

     

     

    M

    Alphabet des films asiatiques


    Microhabitat (Corée, 2017)

    Ce film a été un gros coup de coeur du festival du cinéma coréen d'il y a 2 ans.

    L'héroïne a 30 ans, des cheveux blancs, et aime fumer et boire du whisky. Un jour, alors que le prix de son loyer augmente ainsi que celui de ses petits plaisirs, elle décide de quitter son appartement. Elle fait alors la tournée de ses connaissances afin d'être hébergée...
    J'ai épprouvé beaucoup d'attachement pour ce film et pour son héroïne qui tâche de s'en sortir comme elle peut.
    Et malgré le thème il y a aussi de l'humour. Ce film est à la fois drôle et mélancolique, et porté un regard désabusé sur la société coréenne.
    Il est disponible en VOD sur Outbuster alors n'hésitez pas.

     

     

    N

    Alphabet des films asiatiques


    No mercy for the rude (Corée, 2006)

    N'a-t-on jamais vu un tueur à gage aussi attachant
    Suite à des problèmes d'élocution, Killa fait le choix de ne plus parler, mais paradoxalement on l'entend beaucoup, car on entend ses pensées à travers une voix-off assez présente. Afin de pouvoir payer l'opération qui lui permettra de reparler correctement, il devient tueur à gage...
    Ce film oscille entre drôle, touchant et triste.
    J'ai énormément d'empathie pour Shin Ha Kyun dans ce film, impossible de ne pas se prendre de compassion pour lui.
    On a aussi Kim Min Jun (pour ceux qui ont vu le drama Damo, notamment) dans le rôle d'un autre tueur à gage, qui aime bien tuer de façon artistique, c'est-à-dire en dansant (si, si!).

    Killa va faire la rencontre d'une femme et d'un enfant, et une drôle de cohabitation va s'instauter entre les trois, une cohabitation qui ne pourra pas durer longtemps...

     


    O

    Alphabet des films asiatiques

    One cut of the dead (titre français : Ne coupez pas!) (Japon, 2019)

    Ce film est difficile à vous présenter sans lui retirer son effet de surprise, je vous dirai simplement le point de départ :
    On est sur le tournage d'un film de zombies, et tout à coup, les vrais zombies débarquent!
    Laissez-vous porter, acceptez d'être un peu destabilisé au démarrage, vous ne le regretterez pas.
    Ce que je peux vous dire, c'est qu'on ressort de ce film avec le sourire, et en plus il a un joli message.
    Un petit bijou qui n'a été diffusé qu'à Paris, alors je prends d'autant plus plaisir à le faire découvrir aux gens.

     

    P

    Alphabet des films asiatiques



    Ponyo on the cliff by the sea (titre français : Ponyo sur la falaise) (Japon, 2008)

    Mon petit chouchou de Miyazaki! Il est tellement mignon ce film, je ne me lasse pas de le revoir, tous les personnages sont fabuleux, et la musique de Joe Hisaishi, encore une fois magnifique, en particulier le thème avec la voix de la petite fille.
    C'est une réadaptation libre de "La petite sirène", pleine de couleurs et de vie.
    Vous l'aurez compris, j'aime, j'aime, j'aime!

     


    Q

    Alphabet des films asiatiques

    Joker

    Sori voice from the heart (Corée, 2016)

    Ce film est très original, et il est porté par l'excellent Lee Sung Min.
    Hae Gwan refuse de croire en la mort de sa fille, et la cherche désespérément. Un jour, il reçoit un signal de sa présence, mais c'est un robot qu'il trouve à la place. Ce robot parlant semble pouvoir l'aider à retrouver sa fille.
    Cepandant la NASA et les services secrets coréens le cherchent, car il est très important pour eux...
    Lee Sung Min est excellent dans le rôle de ce père désespéré, qui se raccroche à tout pour garder l'espoir. Une relation étonnante et touchante va naître entre cet homme et ce robot.
    Les seconds rôles sont également bien écrits et joués, en particulier Lee Hee Joon et Lee Ha Nee.

     

     

    R

    Alphabet des films asiatiques


    Raise the red lantern (titre français : Epouses et concubines, mais pour le coup je trouve le titre anglais bien meilleur) (Chine, 1991)

    Un des grands films de Gong Li qui m'a fait devenir fan. Elle y est absolument magnifique et boulversante.
    La jeune Sanglian est la quatrième épouse du riche maître Chen. Chaque jour, le maître (dont on ne voit jamais le visage) décide avec qui il va passer la nuit, cela est symbolisé par une lanterne qui est élevée  et allumée devant sa demeure.
    Des rivalités vont bien évidemment s'instaurer entre ces différentes femmes, certaines cachant très bien leur jeu.
    En plus de la prestation de Gong Li, nous avons la réalisation de Zhang Yimou qui est remarquable, les couleurs et les costumes.

     

    S

    Alphabet des films asiatiques


    Save the green planet (Corée, 2003)

    Alors là, nous avons affaire à de la série Z, avec un Shin Ha Kyun très en forme, et moi j'adore et j'en redemande!
    Byong Gu est persuadé que les extra-terrestres vont bientôt envahir la terre. Afin d'empecher cela, avec l'aide de sa copine, il kidnappe le grand dirigeant d'une entreprise qu'il croit être un agent alien. Il espère ainsi lui soutirer des informations.
    J'imagine qu'on entre ou pas dans le délire, mais moi j'ai absolument adoré. Je l'ai déjà vu plusieurs fois et je sais que je le reverrai encore.
    Shin Ha Kyun est complètement allumé dans ce film, c'est magique. Sa copine Sunni, campée par l'actrice Hwang Jeong-min, est géniale aussi. J'adore son regard quand elle lui dit : "Chéri, il n'y a que toi qui peut sauver la planète!"
    Et puis ce film n'est pas uniquement délirant, il cache quelque chose d'un peu triste aussi.
    Un film vraiment complet, une belle trouvaille pour moi.

     

     

    T

    Alphabet des films asiatiques


    The king and the clown (Corée, 2005)

    Ce film se déroule à la fin du 15e siècle. on suit deux acteurs de théâtre liés par une très belle amitié, qui vont oser se moquer du roi.
    Ce dernier va finalement les faire venir à la cour et s'enticher de Gong Gil, au physique androgyne, pour qui il va éprouver une attirance très ambiguë...
    C'est un film très beau et poignant. Kam Woo Sung est charismatique et Lee Jun Ki est boulversant de fragilité. La fin est si belle, elle reste gravée dans ma mémoire.

     


    U

    Alphabet des films asiatiques

    Joker

    Ice bar (Corée, 2006)

    En 1969, Young Rae est un enfant pauvre vivant avec sa mère. Un jour, il apprend que son père est vivant et vit à Seoul.
    Désormais, Young Rae n'a plus qu'un seul but : le retrouver. Pour cela, il décide de gagner de l'argent en vendant des glaces.
    Si l'histoire n'est pas forcément originale, elle est profondément touchante, et on est plongés dans la vie de cette époque, auprès de tous ces enfants qui essaient de survivre comme ils peuvent.
    Dans le rôle principal, on a Park Ji Bin (little Bidam, notamment, pour ceux qui ont vu le drama "Queen Seon Deok") que je trouve très talentueux.
    J'ai débordé d'amour pour lui. Et oui il m'a donné les larmes aux yeux ce petit!

     

     

    V

    Alphabet des films asiatiques


    Vanishing time : a boy who returned (Corée, 2016)

    C'est un film qui a été particulièrement apprécié par le public lors du festival du film coréen il y a 3 ans.
    C'est une jolie histoire fantastique qui nous fait retourner en enfance.
    On suit une jeune fille qui va devenir amie avec plusieurs garçons, en particulier Sung Min. Il partent un jour à l'aventure en pleine forêt et tombent tout à coup sur un objet mystérieux qui va bouleverser leur existence...
    Décidément, j'aime les films à surprise, car là encore, je pense qu'il est bien de ne pas en savoir trop et de se laisser porter par l'histoire.

     

     

    W

    Alphabet des films asiatiques


    Welcome to Dongmakgol (Corée, 2005)

    C'est un film qui parle de la guerre de Corée, oui, mais de façon atypique.
    La guerre et un concours de circonstance vont amener un soldat américain et des soldats nord-coréens et sud-coréens à se retrouver dans un même village appelé Dongmakgol.
    La tension est bien sûr très haute entre ces soldats de camps différents, mais la particularité des gens de ce village est qu'ils ne semblent absolument pas concernés ni même au courant du conflit en cours...
    On a un joli casting à la clé, notamment Shin Ha Kyun et Jung Jae Young, mais aussi Kang Hye Jung, dans le rôle d'une jeune fille à part qui aime les fleurs.
    Une jolie fable, triste aussi quand même vous vous en douterez.
    Et cerise sur le gâteau, la bande son est de Joe Hisaishi.

     


    X

    Alphabet des films asiatiques

    Joker

    Someone special (Corée, 2004)

    Ne vous fiez pas au résumé de ce film, qui est très basique : le personnage principal est un joueur de base-ball qui apprend un jour par son médecin qu'il va bientôt mourir.
    Alors que sa vie est devenue très morne et qu'il a perdu tout espoir, il va rencontrer une jeune femme, qui est en fait une ancienne connaissance et qui va lui redonner goût à la vie.
    Ce que ne dis pas le résumé, c'est que c'est en fait un film décalé et terriblement attachant. On a au casting Jung Jae Young (oui, encore) et surtout la merveilleuse Lee Na Young qui possède un charme fou dans ce film que j'ai rarement vu ailleurs. Je me sens comme amoureuse d'elle dans ce film.
    Encore un film que je prends beaucoup de plaisir à faire découvrir aux gens.

     

     

    Y

    Alphabet des films asiatiques


    Ye yan the banquet (titre français : La légende du scorpion noir) (Chine, 2006)

    Ce film est mon tout dernier coup de coeur en date, je l'ai vu très récemment.
    L'action se passe au Xe siècle, en Chine. L'empereur est assassiné par son propre frère, qui prend sa place et épouse sa belle-soeur sans lui laisser le choix. Celle-ci ainsi que le fils du défunt empereur vont chercher à se venger.
    Il s'agit d'une libre adaptation dee Hamlet.
    Ce film est de toute beauté : les acteurs sont beaux. On a en tête d'affiche la superbe Zhang Ziyi, mais également Daniel Wu, que j'ai découvert, dans le rôle du fils, qui est absolument magnifique. Ils portent ce film et ils jouent très bien, ainsi que le reste du cast.
    Ce ne sont pas seulement les acteurs, tout est beau dans ce film, les costumes et la réalisation sont sublimes.
    Et ce n'est pas juste une claque visuelle, on est pris par cette histoire tragique, c'est émouvant.
    Je le recommande chaudement, rien que d'en parler, j'ai déjà envie de le revoir.

     


    Z

    Alphabet des films asiatiques

    Joker

    Kung fu hustle (titre français : Crazy kung fu) (Chine, 2004)

    Encore un Stephen Chow pour finir, je n'ai pas pu résister. Deuxième incontournable avec "Shaolin Soccer".
    Le kung-fu est toujours à l'honneur, mais cette fois-ci dans le monde des gangs.
    Sing est un looser qui va créer un sacré chaos entre des membres du célèbre gang de La Hache et des maîtres du kung fu au sein d'un quartier.
    Et c'est absolument génial, on a des scènes et des personnages mémorables, et en second plan une jolie romance. Une seule scène a suffi pour la rendre poignante à mes yeux.

     

    Voilà, c'est terminé. J'espère que vous aurez apprécié de me lire et que vous aurez peut-être puisé quelques idées de visionnage.

    On peut remarquer que la Corée est à l'honneur avec pas moins de 12 films présents dans cette liste. Il est vrai que j'ai beaucoup exploré ce cinéma. Quand j'ai découvert le monde des dramas et plus particulièrement des kdramas, cela m'a donné très envie de regarder davantage leur cinéma en parallèle. Le festival du film coréen me fait aussi découvrir de belles choses.

    N'hésitez pas à me dire si vous aussi vous avez un joli alphabet à me présenter.

     

    A très bientôt!


  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Mai à 10:09
    Mila

    Très jolie collection !

    Je n'en ai vu que six mais j'ai aimé les six~ Et pour le reste ils font tous partie de ma liste de choses à voir et je suis certaine que je les aimerai aussi ^^ !

     

      • Samedi 2 Mai à 13:40

        Merci Mila pour ton commentaire! Mais du coup je suis beaucoup trop curieuse : quels sont les films que tu as déjà vus ?

        Concernant les films coréens, tu retrouves sans doute une partie de d'une liste de films que je t'avais envoyée il y a bien longtemps, sans doute beaucoup trop longue connaissant mon enthousiasme légendaire!^^

    2
    Samedi 2 Mai à 17:02
    Mila

    J'ai vu Going by the Book, Infernal affairs, Kuch kuch hota hai, Ponyo, et the King and the Clown :)

    Et oui, je retrouve certains titres en effet ! ^^

      • Samedi 2 Mai à 17:29

        Tu as oublié Ne coupez pas en 6e mais tu as dû te dire que je savais déjà hehe

        Il te reste encore à découvrir Stephen Chow! Quelle chance! Et peut-être aussi Leslie Cheung, une perle d'entre les perles parti trop tôt

    3
    Dimanche 3 Mai à 13:44
    Aigo Ajumma

    Hello !

    Quel plaisir de découvrir enfin ta liste ! Elle est vraiment très intéressante et riche en films "différents" (de style, d'histoire ou dans le côté atypique). Je vais agrandir ma liste de films à voir ! :)

    Nous en avons plusieurs en commun. Je suis très heureuse de voir Chungking Express dans cette liste car j'ai vraiment un très grand amour pour ce film. A lire ton message, je me rends compte qu'on a été complémentaires dans notre description : tu parles plus de l'histoire et des musiques et moi plus de la forme. J'adore aussi ce couple. Il me donne le sourire. Et il m'a fait tomber amoureuse de Tony Leung. Dreams chantée par Faye Wang et California dreams, qu'est ce que j'ai pu les écouter depuis !!
    Kungfu et Shaolin, j'aime beaucoup cet humour complètement DÉCALÉ ;) Il fonctionne parfaitement avec moi. Mais aussi car c'est intelligemment fait et réalisé.
    Infernal affairs, je n'ai jamais vu les suite/préquel car j'aimais tellement cette histoire dans cette forme et dans sa globalité que je n'ai jamais ressenti l'envie d'en voir plus. Mais pourquoi pas maintenant, que je ne suis plus dans l'émotion de mon visionnage.
    Raise the red lantern est l'un des films que j'ai le plus envie de revoir depuis que j'ai fait ma liste.

    Dans ceux de ta liste que j'ai vus : Farewell était à un cheveux d'être dans ma liste. je l'avais énormément aimé mais je ne l'ai pas revu depuis, et il était moins dans mon cœur, du coup, que Fallen Angels. Leslie était sublime dedans.
    Ponyo est aussi un Miyazaki que j'aime beaucoup et que je trouve d'une mignonnerie extrême. *_*
    Ce fut court, je n'ai rien vu d'autre... mais point positif, c'est que j'ai eu plein de nouvelles choses à découvrir.

    Ne coupez pas ! et the King and the clown, je les connaissais déjà et ils sont dans ma liste.

    Je n'ai jamais eu l'occasion de voir Barberousse. Je suis allée vers les plus connus de Kurosawa en premier lieu (Ran, rashomon etc.) et je n'avais jamais fait attention à l'histoire. Elle me parait vraiment intéressante et je regrette de ne pas m'y être penchée plus tôt.

    J'étais contente de voir des films indiens dans ta liste. Je n'ai vu qu'un seul film indien "Devdas" et je me souviens que j'avais adoré. Il aurait pu être dans ma liste si j'avais pensé aux films indiens, mais je les ai oubliés.
    Dil Se me tente beaucoup. J'en avais déjà entendu parlé au moment de sa sortie, mais je l'avais oublié. Kuch Kuch m'intrigue (et en général c'est un bon moyen pour que je le mette dans ma liste)

    Qui me tentent aussi beaucoup : Hard boiled (les acteurs !! et John Woo), Going by the book car l'histoire à l'air assez déjantée, Office (je n'ai jamais vu de films de Johnnie To et l'histoire et le côté comédie musicale m'intriguent), JSA (pour les acteurs !), Microhabitat pour l'histoire et le côté attachant, No merci for the rude et, car je suis faible, Hard day (la voix de Lee Sun Kyun !)

    Mais j'ai mis tous les autres aussi dans ma liste (Sori, vanishing, someone special, welcome to, ice bar, save the green...) car ils ont l'air tous plutôt "à part" et leurs histoires m'intriguent.

    Merci pour ta liste, j'ai de quoi occuper ces 3-4 prochaines années si je rajoute ceux de ma liste que je veux revoir. ;D

      • Dimanche 3 Mai à 15:30

        Merci pour ton retour Aigo!

        On est d'accord pour Chungking express, les films de Stephen Chow et Infernal affairs. Je suis contente aussi que nous partagions des goûts si sûrs héhé

        J'imagine que tu es au courant que le remake Les Infiltrés prend en compte les suites de Infernal affairs (certains éléments du moins)? Donc tu as eu un avant goût... Mais je pense que c'était une bonne idée de t'en tenir au 1 pendant un temps.

        Je suis contente dans l'ensemble d'avoir de quoi t'occuper! Et surtout que tu notes tous ces titres. C'est vrai que c'est varié, par contre, il n'y a rien de contemplatif désolée lol! J'ai réfléchi pour toi, il y a un film contemplatif chinois qui est sorti l'an dernier et qui était très beau, je ne sais pas si tu en as entendu parler c'est Un grand voyage vers la nuit. Tu peux le noter aussi!

        Oui j'ai vu Devdas aussi, c'était d'ailleurs mon tout premier Bollywood, j'ai énormément aimé aussi.

        C'est fou le nombre de gens qui succombent à la voix de Lee Sun Kyun! J'aime beaucoup cet acteur, mais j'avoue ne pas retenir particulièrement sa voix, pour moi c'est un ensemble. J'espère que ce n'est pas l'unique chose qui t'attire dans ce film haha! Jo Jin Woong est également excellent, mais peut-être que tu ne le connais pas encore si tu n'as pas vu Signal.

        J'ai hâte d'avoir tes retours lors de tes futurs visionnages!

         

      • Lundi 4 Mai à 00:17
        Aigo Ajumma

        On a trop bon goût toutes les 2, on peut le dire !! haha

        je ne savais pas pour "les infiltrés", je pensais que ça venait de l'imagination de Scorcese. ^^

        Merci !! je note "un grand voyage". j'ai vu la bande annonce et je suis déjà séduite *_* surtout qu'il y a un acteur que j'aime bien que j'ai vu dans le drama "Go go squid" (Lee Hong Chi).
        Mais je n'aime pas que les films contemplatifs ;)

        J'aime beaucoup Lee Sun Kyun en tant qu'acteur aussi mais le 1er truc qui m'a marqué chez lui quand je l'ai découvert dans Coffee Prince, c'est sa voix et à chaque fois j'adore la réentendre. pour ce film, c'est essentiellement lui et le fait que tu le conseilles. Je ne serai pas forcément allé vers ce film, si tu n'en avais pas parlé. Je n'ai rien vu avec Jo Jin Woong.

        Je te tiendrais au courant au fur et à mesure. :)

    4
    Mardi 12 Mai à 14:39

    J'adore !!!!
    super intéressant, tu m'as fait ajouter plusieurs films à ma liste des à voir =)
    Je pense faire le tag également =) hihi

      • Mardi 12 Mai à 16:08

        Coucou Bouya merci pour ton retour, je suis contente que ma liste puisse t'intéresser et que tu aies trouvé des idées de visionnages.
        C'est super si tu en fais une aussi, j'ai déjà hâte de te lire, j'aime beaucoup puiser des idées chez les autres^^

    5
    Samedi 16 Mai à 09:23
    Luthien

    C'est une chouette idée que cette version alphabétique ! :D
    J'ai beaucoup aimé A hard day et Ponyo (les seuls que j'ai vus !).
    Je ne connais pas tout ce que tu as cité, je rajoute certains titres à ma liste. Sori voice from the heart me tente le plus.
    Shin Ha Kyun est beaucoup cité hehe. Je comprends tout à fait ! ^^

      • Samedi 16 Mai à 10:57

        Haha oui c'est vrai merci pour ta compréhension, c'est vrai que c'est un acteur que j'apprécie particulièrement! Et encore je n'ai même pas pu cas caser Sympathy for mr vengeance que je trouve excellent aussi. Tu as vu des films ou dramas avec lui aussi ?

        Pour le reste, j'espère que tu auras trouvé certaines idées qui t'intéresseront. Good choice pour Sori!^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :